dessin inspiration

5 Trucs quand vous manquez d’inspiration pour dessiner

Vous avez forcément eu une panne d’inspiration un jour ou l’autre. Cela arrive à tout le monde, artistes confirmés comme amateurs, et c’est peut-être même la raison qui vous a fait venir sur cet article.

Cela maintenant de longues minutes que vous cherchez de quoi dessiner sur cette feuille terriblement blanche. Vous attendez que ça vienne mais rien ne vous traverse l’esprit. L’ennui tue peu à peu votre motivation. Rien ne vous attire en cet instant et vous en avez marre de perdre votre temps.

Si c’est très classique chez les écrivains – le fameux syndrome de la page blanche – tous les artistes sont touchés. C’est vraiment un sentiment désagréable – et assez terrifiant… Pourtant, il ne faut pas perdre espoir ! Nous vous avons préparé une série de stratégies pour parer à ce blocage crétif !

1 – Allez voir le travail d’autres artistes

Toute œuvre a une source d’inspiration ! Si elle ne vous vient pas d’emblée, vous pouvez aller voir le travail d’autres artistes pour retrouver de la motivation. Perdez vous sur vos réseaux remplis de créateurs talentueux et apprenez ! Observez leur travail et tentez de comprendre pourquoi vous les aimez.

Ce n’est qu’en comprenant les productions de personnes plus expérimentées que vous pourrez progresser. Diversifiez les styles et ne vous en tenez pas à des artistes d’un même registre. Si vous restez dans une zone de confort, votre courbe de progression sera limitée.

Après, il ne s’agit bien entendu pas de copier mais d’apprendre ! Apprendre des techniques, ce qui retient notre attention dans une œuvre ou qui fait qu’elle est de qualité. Vous pouvez alors mélanger les styles pour ne retenir que ce qui vous plaît et ce que vous aimeriez développer.

Vous pouvez aussi aller du côté des speedpaints et tutoriels sur YouTube. C’est un bon moyen d’avoir le déroulement de la pensée et du processus créatif de l’artiste. Prêtez attention à ce qu’il dit ou fait et essayez de l’intégrer à vos prochaines créations.

Si vous commencez à vous sentir comlexé ou envieux, arrêtez tout ! 

En vous balandant sur vos divers réseaux à regarder des professionnels au talent exceptionnel, il est normal de finir par se comparer. Cependant, le but de la manoeuvre n’est pas que vous vous sentiez mal dans votre peau. La chose typique à ne pas faire quand on est en panne de motivation, c’est de se rabaisser ! Vous allez avoir encore plus d’attentes concernant votre prochaine œuvre, ce qui va exacerber votre blocage.

Considérez que vous avez fait le tour de cet exercice et faites le point. Avez-vous vu des choses intéressantes ? Des procédés artistiques qui ont retenu votre attention ? etc… Retenez uniquement le positif de l’expérience et en quoi elle va vous permettre, à vous, de vous améliorer.

2 – Donnez vous du challenge

Si aller voir le travail de vos collègues ne vous a pas aidé, peut-être que vous avez besoin de défi. Le manque d’inspiration peut venir du fait que vous vous entêtez dans une routine qui ne vous stimule plus, alors il est temps de changer.

Les restrictions sont un bon moyen de donner naissance à des concepts nouveaux. Pensez à Twitter (nombre de mots limité) et Vine (temps de vidéo limité) qui sont des exemples évidents ! La créativité peut surgir lorsque vous avez moins de choses à faire.

Tentez donc des choses aléatoires mais en vous limitant à une règle de base ou plusieurs règles. Par exemple :

  • Ne décollez pas votre crayon/stylo de la page.
  • Dessinez une série de gribouillages au hasard jusqu’à ce que vous commenciez à « voir » une forme émerger.
  • Dessinez un objet à l’envers devant vous.
  • Sans regarder votre feuille, dessinez un objet devant vous.
  • Testez un nouveau médium ! Si vous avez toujours dessiné sur papier, pourquoi ne pas tenter de passer au numérique avec une tablette graphique ?

Vous pouvez également utiliser un générateur d’instructions de dessin pour vous donner des idées issues du hasard. C’est assez drôle de donner un sens à des mots qui n’ont, de prime abord, aucun rapport. Par contre, si vous recherchez quelque chose de plus sérieux, ce n’est peut-être pas l’idéal.

Vous pouvez également participer à l’un des nombreux défis de dessin en ligne. Engagez-vous à relever les défis même si cela vous semble impossible. Ils peuvent être sur la durée ou donner quelque chose de particulier à dessiner. Vous pousser à aller vers de nouvelles choses vous aidera à progresser et à vous adapter plus facilement à l’inconnu.

3 – Tentez quelque chose de surprenant

Plus on repousse l’instant où notre crayon va se poser sur la feuille, plus on a d’attente envers nous-même et plus l’inspiration aura tendance à manquer. AVanr même d’avoir commencé, vous êtes déjà en train de critiquer ce que vous pourriez dessiner ! Et ce n’est pas une bonne chose.

Pour encourager le lâcher prise, pourquoi ne pas tenter quelque chose d’étonnant ? Quelque chose de bizarre que vous n’auriez jamais dessiné en temps normal. Si vous n’avez jamais tenté ce concept, impossible de s’auto-critiquer avant même de voir un premier résultat. 

Quand on manque d’inspiration, on ne va pasrechigner sur les idées potentielles ! Vous pouvez vous suivre les points ci-dessous :

  • Dessinez une chose que vous n’avez jamais représenté : Un animal étrange, les premiers résultats Google d’un mot aléatoire, un mouton de poussière qui se balade dans votre chambre etc… Tout est bon à prendre !
  • Ne jugez pas votre travail : Ce n’est pas parce que vous ne maîtrisez pas votre nouveau sujet ou qu’il n’a rien à voir avec ce que vous faîtes d’habitude qu’il est inutile de le dessiner. On ne sait jamais ! Vous pourriez découvrir votre nouveau sujet de dessin favori et vous progresserez dans tous les cas.
  • Ne commencez pas avec une page blanche : Pour éviter le syndrome de la page blanche, ajoutez quelque chose dessus. Quelques lignes, des gribouillis, de la couleur ou des formes. Ce sont autant de choses qui pourraient réveiller votre esprit créatif sans même que vous vous en rendiez compte !

4 – Faîtes autre chose 

Vous pensez que vous avez fait le tour des artistes et des challenges proposés sur internet ? Très bien, il va falloir trouver autre chose. 

C’est étonnant de se dire que l’on peut manquer d’inspiration alors qu’il y en a des sources absolument partout autour de nous. Tout ce qu’il vous reste à faire, c’est prendre votre courage à deux main, lâcher cette feuille de papier et changer de décor. Vous allez devoir faire en sorte que votre cerveau capte toutes les inspirations potentielles qui pourraient vous aider. 

Voici quelques éléments qui pourraient vous donner des idées :

  • Allez dehors : C’est le moyen le plus simple de changer d’environnement et de voir un peu autre chose que votre bureau et votre matériel de dessin. D’ailleurs, pourquoi ne pas essayer de faire des croquis de la nature ? D’autant plus si vous n’y êtes pas habitué. Dans l’infiniment grand d’un paysage ou l’infiniment petit de l’écosystème de votre jardin, il y a de quoi s’inspirer !
  • Dessinez les personnes que vous voyez : Oui, ce n’est pas forcément évident surtout si on manque de pratique et c’est justement ce qu’il vous faut ! Capturez sur le papier les particularités des visages, essayez de retranscrire ce qu’ils vous inspirent ou leur personnalité. Tous les visages sont uniques alors mettre en lumière ce qui fait leur extravagance saura sûrement vous aider.
  • Visitez un musée : Ce n’est pas l’activité la plus originale du monde mais on l’oublie souvent. Ici, non seulement vous verrez des œuvres d’artistes confirmés dans des styles éloignés du votre, mais vous aurez en prime un peu d’histoire de l’art. Prenez des notes, comprenez l’essence des œuvres et créez de nouvelles choses basées sur ces conclusions.
  • Regardez un film : Certes, c’est encore regarder le travail des autres mais de manière complètement différente. Il ne faut pas négliger les films en tant que moyen fantastique d’être inspiré. L’univers d’un film peut très bien vous donner de nouvelles idées pour votre prochaine œuvre ou alors vous donner l’envie de faire un fanart basée sur cette dernière.

Lisez un livre : Les romans sont exceptionnels pour stimuler votre imagination de par leur manque total d’illustration. Quand vous lisez, vous modélisez tout un imaginaire dans votre tête. Alors, essayez de dessiner un personnage ou un décor issu de cet effort mental.

5 – Ne vous forcez pas

C’est peut-être le point le plus important. Si parmi les astuces que vous avez essayées, rien ne marche, ce n’est pas grave. Évitez de vous mettre encore plus la pression que vous ne le faîtes déjà. Il y a des jours avec et des jours sans alors il serait stupide qu’à force d’essayer vous assiciez le dessin à quelque chose de pénible.

Prenez du repos, du temps pour vous déconnecter et penser à autre chose. Retentez quand vous vous sentirez plus optimiste ou avec des attentes moins hautes, et tout paraîtra plus facile. Quand une journée s’est mal déroulée, il est préférable d’attendre qu’elle passe pour commencer un nouveau jour plein d’entrain !

Si vous avez besoin d’inspiration pour le travail et qu’il est impossible de le remettre au lendemain, accordez vous au moins une heure à faire quelque chose de complètement différent. L’inspiration vous sera peut-être revenue.