generateur idee dessin

Tutoriel : Faire son propre générateur d’idées

Vous avez peut-être déjà vu notre article sur les générateurs d’idées aléatoires pour trouver l’inspiration mais avez-vous songé à en créer un vous-même ? Les générateur sur internet sont très bien et efficaces jusqu’à un certain point mais ils ont aussi leurs limites. Il est possible que vous n’ayez pas trouvé votre compte parmi ceux proposés car trop peu sérieux ou avec une customisation trop restreinte. 

Mais ne vous inquiétez pas ! Cet article vous aidera à créer votre propre générateur qui correspond à vos besoins

Comment créer votre propre générateur d’idées de dessin ?

Créer votre propre générateur d’idées est le meilleur moyen pour avoir un outil personnalisé capable de vous redonner de l’inspiration ou de nouveaux concepts à dessiner. D’ailleurs, nous nous concentrons sur des idées pour le dessin mais cela fonctionne tout aussi bien pour aider à la création d’une histoire !

Si vous avez les moyens de créer votre propre site Web, une application ou un gif aléatoire, vous avez tout à gagner ! Mais cela demande certaines compétences que tout le monde ne possède pas. On parlera donc ici d’une méthode plus simple puisque que vous n’aurez besoin que d’un stylo, du papier et d’un peu de temps. 

Voici quatre étapes pour créer votre propre générateur d’idées de dessin personnalisé, à utiliser chaque fois que vous serez à court d’idées :

Étape 1 : Décidez d’un format

Il n’existe pas d’approche unique pour la mise en forme d’une idée de dessin – et c’est bien normal. Tous les artistes ne se sentent pas inspirés par les mêmes choses. Pour certains, il suffira de lire un mot ou deux voire une phrase – même qui n’a pas de sens – tandis que pour d’autres, il faudra un coup de pouce un peu plus visuel. On pourrait penser à un dessin de forme ou un croquis de quelque chose.

Avant toute chose, il est donc important de décider d’un concept directeur pour votre générateur. Imaginez la structure avec laquelle l’idée de dessin sortira de votre générateur.

Voici quelques suggestions de format à prendre en compte :

  • [Nom] [Adjectif] 
  • [Nom] [Verbe] [Action] [Lieu]
  • [Nom d’un Personnage/Célébrité] [Style Artistique]
  • [Référence Pop Culture] [Action]

Cette liste n’est là que pour vous donner des idées car vous avec des possibilités infinies d’ingrédients pour composer une idée. Il convient aussi de noter que, selon la structure que vous choisissez, vous pouvez avoir besoin d’un nombre différent de mots et de phrases pour travailler.

Étape 2 : Rassemblez votre matériel

Cette partie est très simple ! Une fois que vous avez choisi un format, rassemblez le matériel dont vous aurez besoin pour faire vos petites cartonnettes. Pour cela, quelques feuilles de papier, un crayon et des récipients pour stocker vos idées devraient suffire. 

Il est important de se rappeler qu’il n’est pas nécessaire de faire preuve d’extravagance – gardez vos talents artistiques pour les dessins. Allez sur des mots très basiques ou faîtes sur vos cartes des gribouillis simples et sans détails. En laissant au générateur des mots simples, cela laissera plus de place à votre imagination.

Étape 3 : Remplissez vos cartes

Vient maintenant la partie la plus amusante : mettre par écrit vos idées. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises solutions, alors lâchez vous ! Ne remettez pas en question votre travail, ce n’est pas le moment – pour l’instant, toute idée est bonne à prendre. Si vous êtes bloqué pour trouver des mots, consultez une des multiples listes de choses à dessiner qu’on trouve sur internet.

L’essentiel est d’adopter une approche spontanée et d’éviter de biaiser vos choix. Il est tout à fait possible de se retrouver avec deux mots ou phrases qui n’ont rien à voir entre eux. C’est d’ailleurs ce qui arrive dans les suggestions offertes par les générateurs d’idées aléatoires décrits que l’on trouve sur internet.

Voulez-vous écrire des phrases entières ? Laissez sa fin ouverte pour manager votre créativité. Incluez un cliffhanger, un conflit ou un concept qui vous oblige à trouver une solution au cours du processus d’écriture ou de dessin plutôt que de tout dévoiler tout de suite.

Étape 4 : Piochez vos premières cartes et dessinez

Maintenant que vous avez dressé vos listes, il est temps de vous asseoir et de mettre à l’épreuve vos mots ! Pour garder du mystère, faîtes des piles de cartes regroupées par thème (nom, verbe, lieu etc…) et piochez-en quelques-unes aussi aléatoirement que possible.

Ne jetez surtout pas un œil aux cartes avant de tout avoir tiré ! Cela gâcherait tout cet aspect qui relève de la chance. Si votre main ne vous inspire vraiment pas, vous pouvez bien sûr la changer en partie ou complètement. Vous pouvez aussi ajouter de nouvelles cartes au jeu si vous pensez à quelque chose de nouveau, ce n’est pas figé.

Et voilà : votre générateur d’idées personnel est en place. Avec ça, vous ne devriez plus jamais être à court d’idées à dessiner – ou du moins ne plus savoir où trouver une idée.