idee inspiration dessin

10 Idées pour se remettre au dessin dès aujourd’hui

Il est vraiment étonnant de voir tout ce que les artistes sont capables de créer avec leur imagination et un minimum de matériel. Pourtant cette imagination n’est pas si simple à solliciter ! Parfois, vous ne trouverez juste aucun sujet motivant et vous vous retrouverez devant cette page blanche qui ne veut pas se remplir. C’est frustrant !

Mais, comme il est parfois complexe de se lancer, nous avons pris l’aimable initiative de vous proposer 10 idées de choses à dessiner. Vous aurez ainsi une sélection variée de sujets dans lesquels vous n’aurez qu’à aller piocher. De plus, ils vous aideront tous à progresser et à élargir votre palette de compétences artistiques !

Sachez que ces sujets sont parfaitement faisables si vous utilisez du papier et un crayon ou une tablette graphique avec des logiciels de graphisme. Après tout, le support n’est qu’un infime élément de votre art et un outil pour laisser votre esprit s’exprimer ! 

Nous espérons vraiment qu’à la fin de cet article vous n’aurez plus qu’une envie : dépoussiérer votre fidèle tablette et créer de superbes œuvres !

10 suggestions pour ressortir votre tablette dès aujourd’hui

1. Réaliser des fanarts

Nous avons tous des choses que nous adorons faire ou regarder pendant notre temps libre. Que vous soyez plutôt séries, films, animés ou jeux-vidéos, vous avez sûrement quelques œuvres qui vous font rêver. 

Alors pourquoi pas se lancer pour en faire des fanarts ? Prenez un de ces médias et commencez à réfléchir à la manière dont vous pourriez vous en inspirer pour créer quelque chose d’original. 

Par exemple, beaucoup de gens aiment reprendre une scène – ou au moins des personnages – de leur manga ou série préférée et redessiner le tout dans leur style propre. Cela amène souvent à un résultat fantastique tout en vous facilitant le travail de recherche. Après tout, avec un média que vous connaissez et aimez, en faire une œuvre dérivée n’est que du bonheur ! Un moyen d’exprimer l’amour que vous avez pour ce dernier !

Ainsi, c’est un bon moyen de s’entraîner sans tension ni pression, car vous le faites pour vous-même. D’ailleurs, un fanart est une pièce d’art en tant que telle. Ce n’est pas parce que vous n’avez pas créé le concept du personnage que votre dessin a moins d’intérêt et devrait être dénigré, bien au contraire !

En le partageant avec des communautés d’artistes, vous pourrez même trouver d’autres personnes avec les mêmes centres d’intérêts que vous et vous entre-motiver !

2. Créer des logos

La création de logos est finalement une discipline assez différente du dessin tel qu’on l’entend. C’est un bon moyen de combiner votre imagination débordante avec des compétences pointues comme l’utilisation d’images vectorielles.

Vous pouvez faire le croquis du prototype sur n’importe quel support (brouillon, logiciel de dessin etc…). Mais quand il va s’agir dans faire une version propre et utilisable, il faudra choisir un logiciel adapté. Ce dernier devra vous faciliter la réalisation de formes complexes et autoriser la vectorisation. 

Faire un logo oblige à réfléchir d’une manière originale à laquelle on n’est pas forcément accoutumé. Le dessin doit être assez simple pour pouvoir être reconnaissable peu importe sa taille donc pas de surcharge d’éléments visuels ni multiplier les couleurs etc… Il s’agit encore une fois de contraintes pour vous permettre de créer de nouvelles choses !

Si, plus tard, vous souhaitez utiliser ce logo à des fins professionnelles (ou en tout cas en avoir des exemplaires physiques), cela vous fera explorer tout un tas de nouveaux mécanismes comme la mono-impression – mais ce n’est pas vraiment le sujet du jour.

3. Dessinez en vous basant sur un concept

Si vous avez un esprit créatif qui ne peut être contenu, dessiner avec un concept est une approche fantastique pour simplement “s’y mettre” et commencer à dessiner. Vous pouvez élaborer des concepts généraux pouvant se plier à des personnages, des décors, des objets ou alors des choses qui n’ont aucun sens ! C’est un autre moyen de pratiquer sans se mettre trop de pression.

Ici, on vous parle vraiment d’écrire sur un bout de papier toutes les idées qui vous passent par la tête sans vous soucier du produit final. Quelques formes grossières sont parfois suffisantes pour démarrer un dessin sommaire et l’améliorer au fil du temps. Vous n’avez même pas besoin d’être sûr de ce que vous esquissez, l’important c’est de ne pas perdre pied et d’enchaîner les idées.

Les artistes commencent rarement à poser le crayon sur le papier ou le stylet sur l’ordinateur avec des images très précises en tête. En partant d’une vague notion, vous vous retrouvez avec quelque chose qu’il est facile de développer. D’ailleurs, si vous avez du mal à trouver l’idée racine, vous pouvez utiliser des générateurs d’idées aléatoires qui vous donneront un petit coup de pouce.

Une fois que vous avez un concept qui vous plaît, continuez de l’améliorer jusqu’à avoir épuisé les moindres idées qui pourraient traîner dans votre esprit. Si vous êtes à sec mais que la toile semble incomplète, aucun souci ! Vous vous êtes creusé la tête au maximum alors pas de pression : l’exercice est réussi, passez au suivant !

4. Dessinez sur un thème spécifique

La notion de thème est cruciale. En substance, le choix d’un thème encadre votre créativité car il vous oblige à travailler dans une voie spécifique. Cela facilite la focalisation sur le projet et vous aide à concentrer toute votre attention au respect de ce type de dessin spécifique.

Les thèmes sont une notion vague : les fleurs, le Japon, un dragon etc… Vous pouvez prendre 1 à 3 thèmes qui vous traversent l’esprit et commencer à travailler dessus. Vous pouvez créer un dragon de dessin animé, un dragon hyper réaliste ou un dragon fleuri. Le but de la thématisation est d’arriver à un rendu final qui respecte le thème tout en y mettant des idées.

C’est aussi simple que cela ! Ce concept très ciblé sera la ligne directrice qui va guider toute l’entreprise en vous permettant de vous exprimer autour. Cela ne vous empêche pas d’y inclure des styles (nature morte, rétro, réaliste), des palettes ou encore des outils (crayon, feutre, 3D etc…) pour resserrer encore vos thématiques.

En utilisant des thèmes, vous pouvez diriger vos pensées et produire des œuvres d’art exceptionnelles sans vous laisser submerger par la multitude d’idées créatives qui vous trottent dans la tête.

5. Développer vos propres personnages

De nombreux créatifs espèrent progresser au point de viser une carrière dans le chara design (création de personnage au sein d’une œuvre comme une série animée ou un jeu-vidéo). Effectivement, c’est quelque chose qui fait rêver alors autant commencer à vous y entraîner dès maintenant et commencer à développer votre portfolio !

La possibilité de concevoir votre propre personnage avec un ensemble de traits distinctifs est l’un des attraits principaux de la création de personnage. Cela vous offre une occasion fantastique de tirer le meilleur parti de votre imagination et de vos références pour réaliser un design unique.

Vous pouvez vous poser un certain nombre de questions pour cadrer votre futur design : Dans quel cadre/époque évolue mon personnage ? Qu’est-ce qui le distingue des autres personnages connus/qu’est-ce qui le rend particulier ? Quelle est sa personnalité/ses goûts ?

La démarche est amusante en elle-même mais il ne faut pas se laisser avoir ! Cela demande beaucoup d’imagination, d’originalité et une certaine expérience pour arriver à un résultat satisfaisant.

6. Elaborer des créatures

En termes d’êtres vivant, vous n’êtes pas limité aux humains ! Vous pouvez très bien solliciter votre créativité en créant des animaux, créatures fantastiques, des monstres ou des aliens. Cela peut vraiment être divertissant car vous avez une liberté complète dans votre conception et dans l’image que vous voulez donner à votre créature. Elle peut être colorée, avoir 6 membres, posséder des capacités surhumaines… Une fois de plus, le seul facteur définissant vos limites créatives est ce dont vous êtes capable.

Cependant, n’oubliez pas que toute créature que vous esquissez doit avoir une anatomie à laquelle on peut croire. N’oubliez pas que toute chose à un des muscles, des articulations ou squelette (pas forcément mais vous comprenez l’idée). Une personne regardant votre dessin ne devrait pas avoir de soucis à l’imaginer marcher ou se mouvoir.

Vous pourriez donc avoir besoin de faire des recherches en prenant différents animaux de référence. Rassemblez des photos de ces espèces pour vous aider à mener votre réflexion. Essayez d’abord de reproduire les photos de référence, puis retravaillez-les, mélangez-les jusqu’à avoir votre créature.

7. Développer des filtres Snapchat

Le monde est régi par les réseaux, en particulier quand on s’intéresse à la jeunesse qui baigne dedans depuis toujours. Ainsi, produire des éléments qui rendront d’autres personnes heureuses, vous aidera sûrement à affiner vos capacités artistiques grâce aux réseaux sociaux. Envisagez de développer des filtres Snapchat si vos compétences en typographie et en design ne demandent qu’à être mises à l’épreuve !

Les filtres Snapchat sont communautaires et ne coûtent rien à réaliser. En soumettant directement vos dessins à Snapchat, vous leur permettrez de déterminer s’ils doivent être acceptés ou non. Les critères du projet sont simples, et leur site contient toutes les informations utiles pour vous y mettre.

Vous allez acquérir des compétences en gestion de projet, ce qui constitue un autre avantage fantastique. Votre travail a le potentiel d’avoir un impact sur un grand nombre de personnes car vous ne créez pas seulement quelque chose pour vous, mais pour une communauté. Comme il s’agit d’un projet complet, vous pouvez apprendre à respecter les délais, à créer des MVPs et à itérer en fonction du nombre d’essais nécessaires pour que votre GeoFilter soit approuvé.

8. Dessinez un méca, un robot ou un cyborg

Attention ! Les choses deviennent intéressantes ! Nous avons abordé la création de créatures de chair et de sang : c’est ce que la plupart des gens dessinent au quotidien. Mais pourquoi ne pas se lancer un défi en mécanisant tout ça ?

C’est à la fois simple à aborder et difficile d’obtenir le rendu que l’on souhaite. Vous pouvez partir d’un squelette/d’une silhouette de personnage classique mais c’est au moment de rajouter des détails que ça se complique. Il ne suffit pas de rajouter quelques boulons et des couleurs néons !

Il faut un vrai effort pour rendre votre mecha concret et que l’on y croit. Il faudra des tonnes de petits ajouts pour que tout fasse sens : des textures travaillées, des articulations cohérentes etc…

D’ailleurs, on pourrait même dire que le dessin de mechas est un bon moyen d’approfondir vos connaissances en anatomie. Puisqu’un mecha est essentiellement une version mécanique d’une entité vivante, dessiner la réplique nécessite de savoir comment fonctionne le modèle (articulations, ossature…). Vous pouvez donc prendre un modèle ou un de vos anciens dessins et tenter de le mécaniser intelligemment.

9. Créez un décor ou un arrière-plan

Une possibilité de dessin qui fait souvent peur aux débutants est la réalisation de paysages/arrière-plans. Le style importe peu d’ailleurs, vous apprendrez des choses différentes en faisant un fond d’anime ou le paysage que vous voyez à votre fenêtre.

Si vous êtes habitué au dessin de personnages, un décor vous offre une méthode différente pour montrer ce que vous savez faire. Si c’est une première, il y a des chances que vous trouviez ça inconfortable, mais n’est-ce pas l’objectif ?

Un vrai artiste est toujours en quête de challenge pour devenir la meilleure version de lui-même ! C’est encore plus vrai si vous voulez faire de l’art de votre métier : vous devrez savoir vous adapter.

De plus, la création d’arrière-plans est une super méthode pour libérer une nouvelle facette de votre imagination. Vous allez entraîner votre cerveau à se poser de nouvelles questions et, qui sait, peut-être que vous vous découvrirez une nouvelle passion !

10. Composez un portrait

Pour terminer, nous vous suggérons de vous essayer au dessin de portrait. Ce n’est pas forcément très original dit comme ça mais croyez-nous, c’est un bon exercice !

Les visages sont des choses complexes et pleines de contraintes. Faire la forme du visage, le mouvement des cheveux et surtout retranscrire les expressions ! Cela fait un certain nombre de défis à relever !

Attention, plein de gens vous diront qu’ils n’aiment pas dessiner des choses réalistes et que c’est pour ça qu’ils ne veulent pas faire de portrait. C’est une grave erreur ! D’une part, vous pouvez incorporer une direction artistique forte à votre portrait – l’exemple le plus parlant étant la caricature. Et d’autres part car sortir de votre zone de confort est important pour progresser à titre personnel en élargissant vos compétences.

Finalement, pourquoi ne pas tenter un autoportrait ? Au moins, si vous le ratez, personne ne vous en voudra ! Plus sérieusement, ce qui est intéressant avec le fait de se dessiner soi-même, c’est que vous pouvez choisir l’expression, la grimace ou l’angle du portrait que vous allez réaliser.

En résumé

Ouf ! Ça fait tout de même beaucoup de choses ! Comme vous avez pu le constater, ce ne sont pas les sujets qui manquent mais plutôt la motivation pour les réaliser. C’est la raison pour laquelle nous avons essayé de vous donner de bonnes raisons pour vous lancer dans ces nouveaux défis

En tout cas, nous espérons que toutes ces idées de dessin vous auront inspirées ! Si c’est le cas, n’attendez plus, attrapez votre tablette, lancez votre meilleur logiciel de dessin et choisissez un de ces sujets pour progresser !